Sentinelle : un métier en vogue au Sénégal

Sentinelle : un métier en vogue au Sénégal

En effet, le travail de sentinelle est considéré comme un métier dangereux et qui ne nourrit pas son homme. Mais les dures réalités de la vie font que ces braves gens qui sont pour la plupart d’entre eux des anciens militaires ou étudiants, souvent issus de régions rurales, ou des migrants des pays de l’Afrique de l’Ouest acceptent ce travail.

Ainsi leur présence dans ces quartiers contribue à la sécurisation de la ville de Dakar qui est de plus en plus menacée par des malfaiteurs. En plus le métier de gardiennage participe à la lutte contre le chômage surtout celui des jeunes. Aujourd’hui, plus de de 30 000 personnes exercent ce métier au Sénégal. Leurs situations sont très variées, allant des gardiens civils, embauchés par un propriétaire d’immeuble ou de villa, à des gardiens employés par des sociétés parfois multinationales de gardiennage.

Certains travaillent dans la rue, sans loge, d’autres connaissent la solitude des postes de garde isolés, tandis que les uns comme les autres peuvent être déplacés ou remplacés du jour au lendemain.

Lire l'article complet sur le site de l'auteur
04/02/2016

Vidéos associés

      |  
  • militaire, un métier de mec ?
  • Militaire
  • 02 mn 29
  • 407 vues
  • 17 votes
      |  
  • Militaire, dans la Marine Nationale
  • Militaire
  • 02 mn 28
  • 3324 vues

 

Fiche métier

Militaire

Même si l'émotion est dans le combat, l'objectif est de ne jamais en arriver là...