Quitter son métier pour devenir éducateur canin

Quitter son métier pour devenir éducateur canin

Oak, Odin, Naska, Bouchka, eux aussi ont repris le chemin de l’école en ce début d’année. Tous les mercredis matins, ces élèves creusois à quatre pattes participent à l’école du chiot à Chénérailles. Au programme de la matinée, slalom, jeu d’obstacles, relais, tunnel et balançoire, le tout dirigé par leurs maîtresses respective. « L’idée est de s’inspirer des jeux d’école des enfants et les adapter aux chiots », explique Coralie Duchezeau, l’éducatrice canine en charge de la structure Educ N’Co à Chénérailles.

Coralie a décidé, il y a quelques mois, de délaisser son activité professionnelle – derrière un bureau toute la journée – pour se lancer dans sa passion à plein-temps, l’éducation canine. Elle précise la vision qu’elle a de son métier, « le but est d’aider les gens a être bien avec leur chien en travaillant sur leur relation afin qu’il devienne un membre a part entière de la famille. »

La Creusoise propose donc des cours ouverts aux chiots les mercredis et dimanches matins mais aussi des séances à destination des chiens plus âgés.

Lire l'article complet sur le site de l'auteur
03/10/2018

Vidéos associés

    |  
  • Educateur canin
  • par Lycée Denis Papin
  • 02 mn 59
  • 3488 vues
  • 1 vote
    |  
  • Le métier de comportementa...
  • Autre Métier
  • 03 mn 13
  • 147 vues
  • 1 vote