Distillateur : le métier, la passion de Marc Blanchard

Distillateur : le métier, la passion de Marc Blanchard

En effet, chaque année, l'arrivée de Marc Blanchard est attendue par tous les bouilleurs de cru. Et c'est avec une certaine effervescence que l'on prépare sa venue.

La grosse machine faite de deux cylindres de cuivre dévoile ses formes au fur et à mesure qu'on termine de l'installer. Un énorme tas de bois bien sec va alimenter la chaudière qui portera à température le précieux liquide.

 

À peine arrivé, Marc Blanchard s'affaire. Il n'est là que pour la journée. Il reçoit déjà la visite des habitués qui lui apportent le cidre à transformer. Ce rendez-vous prend presque la forme d'une petite fête locale à laquelle chacun est invité. Autour d'un verre, on discute, on bavarde, on essaie de se réchauffer en cette journée hivernale voire glaciale!

 

« Trois distillateurs dans le département »

« Je fais partie de la troisième génération de distillateur, explique Marc Blanchard. Aujourd'hui, nous ne sommes plus très nombreux à travailler de la sorte. Nous étions 330 sur les trois départements bretons et il ne reste plus que trois distillateurs dans les Côtes-d'Armor. C'est un métier à temps plein, contrairement à ce que certains pensent. Outre la tournée qui dure plusieurs mois, il y a l'entretien du matériel. Il est de plus en plus difficile de trouver des pièces de cuivre de rechange pour alambic. C'est près de Bordeaux que je me fournis. Mon travail, c'est ma passion. À chaque étape, il y a des moments de convivialité. »

 

Dans un nuage de vapeur, le distillateur révèle les secrets de son travail. « Une barrique de 220 l de cidre donne environ 20 l d'eau-de-vie à 55°. En un mot, il faut 11 l de cidre pour obtenir 1 l de « goutte ». Lorsque le cidre a vieilli un an en fût de chêne, l'opération consiste à transformer le liquide en vapeur. À ce moment-là, la vapeur d'eau s'évapore et il ne reste que l'alcool. »

 

Marc Blanchard insiste sur la différence entre le distillateur, « celui qui intervient pour la transformation du cidre », et le bouilleur de cru, « propriétaire de vergers qui amène son cidre à transformer ». Il rappelle enfin que même les jeunes peuvent avoir accès aux services de l'alambic s'ils possèdent un verger et s'ils s'acquittent de la taxe de 84 €.

Lire l'article complet sur le site de l'auteur
28/02/2013

Vidéos associés

      |  
  • Au coeur de la Distillerie
  • Opérateur / Opératrice en distillerie
  • 02 mn 55
  • 201 vues
  • 8 votes
      |  
  • Métiers de la vigne: Luxe & aventur...
  • Viticulteur / Viticultrice
  • 03 mn 00
  • 2329 vues

 

Fiche métier

Viticulteur / Viticultrice

Cultive la vigne afin de produire du vin ou du raisin de table. Ouvrier sur un domaine viticole, technicien de la vigne ou propriétaire exploitant.