Devenir auditeur à la Cour des comptes

Devenir auditeur à la Cour des comptes

   Depuis 1319, la Cour des comptes oeuvre au contrôle des comptes publics français. Elle agit indépendamment de l'Etat et surveille la régularité des recettes et des dépenses de tous les services affiliés de près ou de loin à l'État. Elle informe ensuite les citoyens en publiant des rapports, dans un souci de transparence.

Qu'est-ce que l'audit ?

   L'auditeur apporte une expertise profesionnelle sur des documents financiers, sur une organisation, sur des procédures, ou toute autre opération pour laquelle il est demandé. Son travail permet d'analyser en profondeur l'entreprise ou l'organisme, et de formuler des recommandations pour améliorer le fonctionnement général. Il permet également de contrôler le respect des normes de sécurité, d'hygiène, de comptabilités ou financières. Grâce à son travail, l'auditeur assure un contrôle transparent et impartial des éléments inspectés. 

   Dans le cadre de la Cour des comptes, l'auditeur travaille pour le secteur public, en général pour 3 ans (renouvelable pour 2 ans). Il s'occupe dès lors de la certification des comptes de l'État, ou de ceux de la Sécurité Sociale. Il peut également être chargé de réaliser des études, des rapports ou des contrôles de comptes d'hôpitaux et de collectivités. Le métier est complexe : pour Alexis Delmas, auditeur à la Cour des comptes, la difficulté réside dans « les masses financières et la complexité des processus audités, dans un environnement législatif et réglementaire en constante évolution ».

Comment devenir auditeur à la Cour des comptes ?

   Les travaux des auditeurs permettent d'améliorer la fiabilité des comptes publics. Indirectement, son travail permet d'améliorer les services rendus aux citoyens par la Sécurité sociale et les organismes d'État. Sa mission est donc d'intérêt public : l'exigence est donc grande, et seuls les meilleurs auditeurs accèdent aux postes, disponibles sur le site de la Cour des comptes. Afin de devenir auditeur, il faut d'abord être titulaire d'un Bac +5 en école de commerce ou d'ingénieur, et être diplômé du DSCG (Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion). L'auditeur doit ensuite exercer dans un cabinet d'audit pendant plusieurs années, avant de pouvoir prétendre au poste à la Cour (généralement 15 ans). Le métier est exigeant, la formation tout autant, mais le salaire du débutant est à la hauteur des efforts fournis : on estime à 3000 euros le salaire d'un auditeur débutant. 

   L'auditeur ayant exercé à la Cour des comptes s'assure de travailler ensuite dans les meilleurs cabinets privés : gérer des comptes à plusieurs dizaines de milliards d'euros requiert patience, rigueur, et surtout une véritable passion pour les chiffres

Lire l'article complet sur le site de l'auteur
20/12/2019

Vidéos associés

      |  
  • Diplôme de Comptabilité et de Gesti...
  • Formation comptabilité et gestion
  • 02 mn 58
  • 106 vues
      |  
  • Présentation du métier d'auditeur
  • Auditeur financier / Auditrice financière
  • 02 mn 52
  • 23 vues

 

Fiche métier

Auditeur financier / Auditrice financière

L'auditeur financier assure des missions de contrôle des comptes des entreprises auditionnées. En se basant sur les documents comptables et financiers de l'entreprise, et en s'appuyant sur les textes de loi en vigueur, l'auditeur financier peut assurer la fiabilité ou non des documents fournis.