Coiffeuse pour enfant, un métier à part

Coiffeuse pour enfant, un métier à part

Quand on entre dans le salon de Latifa, le mobilier est adapté. Comme dans un manège, les enfants sont à califourchon sur des petits chevaux ou face à un petit volant de voiture. D'autres se font coiffés, confortablement installés dans un fauteuil rehaussé, devant un dessin animé. À la sortie, chacun a droit à un petit cadeau pour faire des bulles, un avion ou un dinosaure. Latifa doit son succès à sa technique de coupe, très étudiée.

"C'est un métier à part. Les cheveux d'enfant sont plus délicats et plus difficiles à travailler que ceux d'un adulte", explique-t-elle. "On arrive à capter l'attention de l'enfant. Il faut de la dextérité et de la rapidité pour l'exécution d'une coupe", poursuit-elle. "Il faut aimer les enfants, parce que parfois les enfants n'aiment pas beaucoup le coiffeur. Chez nous ils se sentent à l'aise", affirme Latifa Renault.

Elle a ouvert ici son premier salon il y a quinze ans.

Lire l'article complet sur le site de l'auteur
05/04/2016

Vidéos associés

      |  
  • Coiffer encore et encore !
  • Coiffeur / Coiffeuse
  • 02 mn 56
  • 3732 vues
  •  0  "j'aime"
      |  
  • Jamel, coiffeur
  • Coiffeur / Coiffeuse
  • 02 mn 57
  • 2673 vues
  •  0  "j'aime"

 

Fiche métier

Coiffeur / Coiffeuse

37 millions de français dont de plus en plus d'enfants, dépensent en coiffure 3,7 milliards d'euros chez les 150 000 professionnels. Ils exercent dans 53 000 salons, et pour 4500 d'entre eux, à domicile.