Artisan joaillier, un métier précieux

Artisan joaillier, un métier précieux

En 2004, jeune diplômé bijoutier joaillier - un métier rare -, il s'installait dans les bijouteries Sabathé-Miquau à Soulac et à Castelnau. Neuf ans plus tard, il a franchi une étape supplémentaire. Il est désormais expert conseil certifié en métaux précieux et joaillerie.

Ce diplôme décerné par la Cnedies (Compagnie nationale des experts diplômés ingénieurs et scientifiques) de Bordeaux après une formation spécifique lui a permis d'ouvrir un cabinet d'expertises en défenses et recours, évaluations, estimations, sinistres, litiges, reconnu par la préfecture de Gironde. (1) « Je travaille avec des compagnies d'assurances et pour des particuliers selon un taux horaire de rémunération », précise-t-il.

 

Un mois de fabrication

Son activité principale et sa vocation, celle qui lui procure des satisfactions professionnelles et humaines, demeure la joaillerie. « Lorsque je fabrique un bijou, que je le transforme ou le répare, je ne mesure pas mon temps, j'ai hâte de le voir naître sous mes doigts et de lire l'émerveillement dans les yeux de la cliente. Ou du client, puisque les hommes aussi aiment de plus en plus les bijoux précieux. »

Alexandre Miquau conserve d'ailleurs des photos des créations sur lesquelles, outre le poinçon d'État (la tête d'aigle pour l'or), il a le droit, après testage, d'apposer son propre poinçon de joaillier. Il a choisi une fleur d'oranger.

Dans leurs écrins brillent deux émeraudes et diamants montés sur or, une chevalière en onyx noir et diamants, un pendentif monogramme en or… Le détail des montures des bagues est particulièrement stupéfiant. En moyenne et selon le modèle, il faut compter un mois de fabrication.

 

Transmission

« Dans ma bijouterie je n'expose pas mes fabrications car je travaille uniquement sur commande en atelier. Les raisons sont multiples d'utiliser l'or et les pierres qui dorment dans les tiroirs.

Souvent hérités, leur plus-value sentimentale en fait des cadeaux particulièrement précieux pour des baptêmes, fiançailles, mariages, anniversaires, naissances », confie-t-il. « Et pour la bonne conscience environnementale, la réutilisation des pierres et des métaux limite l'impact sur l'environnement. Si je dois en acheter, je veille d'ailleurs à leur origine. »

Son souci aujourd'hui est déjà de transmettre son savoir-faire. Nouveau papa d'un petit Marius, Alexandre attend qu'il soit assez grand pour découvrir la boutique. En attendant, il envisage de prendre un apprenti.

Lire l'article complet sur le site de l'auteur
19/02/2013

Vidéos associés

      |  
  • Le bijou perdu
  • Joaillier / Joaillière
  • 03 mn 00
  • 125 vues
  • 2 votes
      |  
  • Joaillier : la passion du detail.
  • Bijoutier joaillier / Bijoutière joaillière
  • 03 mn 01
  • 60 vues

 

Fiche métier

Bijoutier joaillier / Bijoutière joaillière

Fabrique de façon artisanale bagues, bracelets, colliers, broches en utilisant l'or, l'argent, le platine, souvent agrémentés de pierres précieuses. Transforme, répare ou restaure, selon des techniques anciennes, les pièces qui lui sont confiées.