Contrôleur aérien / Contrôleuse aérienne

Transport et logistique

En quelques mots

- Ingénieur du contrôle de la navigation aérienne (ICNA) ou aiguilleur du ciel.

- Assure le contrôle et la sécurité du trafic aérien.

- Encadrement d'une équipe.

- Gestion du stress

- Evolution possible.

- Bac/ Bac +2, Maths spé, maîtrise de l'anglais.

Consultez la fiche métier complète

Choissisez l'un de nos partenaires

>>> Voir la fiche métier sur pôle emploi

>>> Voir la fiche métier sur Orientation pour tous

Compétences clés

  • - Bon sens
  • - Audace
  • - Sens esthétique
  • - Adaptation
  • - Régularité
  • - Décision
  • - Organisation
  • - Méthode
  • - Persévérance

Vidéos dans la même famille

Aiguilleur / Aiguilleuse du ciel
Chef de quart contrôleur aérien / contrôleuse aérienne
Chef d'équipe contrôleur aérien / contrôleuse aérienne
Contrôleur aérien / Contrôleuse aérienne
Contrôleur aérien / Contrôleuse aérienne de la circulation au sol
Contrôleur aérien / Contrôleuse aérienne directeur / directrice d'aérodrome
Contrôleur / Contrôleuse d'aérodrome
Contrôleur / Contrôleuse d'aéronautique de l'armée
  • Vidéos sur ce metier
      |  
  • #4 - J'ai Infiltré la tour de contr...
  • Contrôleur aérien
  • 08 mn 54
  • 590 vues
      |  
  • #5 - [360°] J'ai Infiltré la tour d...
  • Cédric Infiltre une Tour de Contrôle à CDG
  • 04 mn 20
  • 4732 vues
      |  
  • La tête dans les nuages
  • Contrôleur aérien / Contrôleuse aérienne
  • 02 mn 54
  • 2382 vues
  • 1 vote
      |  
  • La face cachée de l'aéronautique
  • Contrôleur aérien / Contrôleuse aérienne
  • 03 mn 11
  • 2962 vues
      |  
  • Rendez-vous avec Yankee Tango
  • Contrôleur aérien / Contrôleuse aérienne
  • 03 mn 37
  • 2115 vues

Contactez directement un pro!

Pour en savoir plus sur le metier
Léo JUILLE
(94310 - Orly)
Contrôleur aérien - DGAC - Direction Générale de l'Aviation Civile

Avec plus de 2,5 millions de vols contrôlés chaque année, la France est le pays le plus survolé d’Europe. Dans ces conditions, la mission du contrôleur aérien, aussi appelé “aiguilleur du ciel”, est essentielle !

Véritable œil du pilote, il assure la sécurité et la fluidité du trafic aérien. Ce fonctionnaire de l’aviation civile peut travailler dans un grand aéroport ou dans l’un des cinq centres de contrôle en route de France métropolitaine.

Selon son affectation, il prend en charge le contrôle en route (en dehors des zones proches des aéroports), le contrôle d’approche (dans le voisinage des aéroports) ou le contrôle d’aérodrome (atterrissage et décollage).

De plus en plus assisté par l’informatique, ce métier n’en reste pas moins exigeant : un bon équilibre psychologique et une parfaite résistance au stress sont indispensables. La maîtrise de l’anglais est quant à elle obligatoire.

CONTACTER
Christian Assailly
(17137 - La rochelle)
Ingénieur aéronautique - A la retraite

L'ingénieur aéronautique est un terme qui désigne en réalité une foule de profils différents d'ingénieurs. Il peut être spécialisé dans le domaine mécanique, aérodynamique, optique, éléctronique. Il peut être ingénieur en calcul, en production, en bureau d'études, etc, ...

Qu'il soit amené à travailler pour une société de services, un fabricant ou un équipementier, il est toujours spécialisé dans un domaine technique.

Il peut aussi être amené à remplir une fonction au sein du domaine commercial. Il est alors un ingénieur d'affaires ou un acheteur. Dans une usine ou encore un bureau d'études, il fait partie d'équipes de plusieurs cultures et de plusieurs disciplines. La maîtrise de plusieurs langues ainsi qu'un bon sens du relationnel sont alors essentiels !

CONTACTER
Volodia KLUSZCZYNSKI
(31000 - )
Contrôleur aérien - DGAC - Direction Générale de l'Aviation Civile

Avec plus de 2,5 millions de vols contrôlés chaque année, la France est le pays le plus survolé d’Europe. Dans ces conditions, la mission du contrôleur aérien, aussi appelé “aiguilleur du ciel”, est essentielle !

Véritable œil du pilote, il assure la sécurité et la fluidité du trafic aérien. Ce fonctionnaire de l’aviation civile peut travailler dans un grand aéroport ou dans l’un des cinq centres de contrôle en route de France métropolitaine.

Selon son affectation, il prend en charge le contrôle en route (en dehors des zones proches des aéroports), le contrôle d’approche (dans le voisinage des aéroports) ou le contrôle d’aérodrome (atterrissage et décollage).

De plus en plus assisté par l’informatique, ce métier n’en reste pas moins exigeant : un bon équilibre psychologique et une parfaite résistance au stress sont indispensables. La maîtrise de l’anglais est quant à elle obligatoire.

CONTACTER
Carine Passieux
(31000 - Toulouse)
Contrôleur aérien - DGAC - Direction Générale de l'Aviation Civile

Avec plus de 2,5 millions de vols contrôlés chaque année, la France est le pays le plus survolé d’Europe. Dans ces conditions, la mission du contrôleur aérien, aussi appelé “aiguilleur du ciel”, est essentielle !

Véritable œil du pilote, il assure la sécurité et la fluidité du trafic aérien. Ce fonctionnaire de l’aviation civile peut travailler dans un grand aéroport ou dans l’un des cinq centres de contrôle en route de France métropolitaine.

Selon son affectation, il prend en charge le contrôle en route (en dehors des zones proches des aéroports), le contrôle d’approche (dans le voisinage des aéroports) ou le contrôle d’aérodrome (atterrissage et décollage).

De plus en plus assisté par l’informatique, ce métier n’en reste pas moins exigeant : un bon équilibre psychologique et une parfaite résistance au stress sont indispensables. La maîtrise de l’anglais est quant à elle obligatoire.

CONTACTER